Préface de Kinawit


Texte signé par Carole Lévesque, professeure, Institut national de la recherche scientifique; directrice de DIALOG-Le réseau de recherche et de connaissances relatives aux peuples autochtones.

Préface de Kinawit, publié par le Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or (2011).
Avec autorisation.

 KINAWIT

Préface

Ce livre a un cœur. On entend battre ce cœur à chacune des pages. C’est un cœur qui bat au rythme de l’engagement, de la force et de l’espoir. Comme un immense tewegan porté par des êtres plus grands que nature dont l’écho nous transmet les mots et les sons. Kinawit est le récit d’une aventure humaine qui traverse le temps et qui change les destins. Un récit de reconnaissance pour ces hommes et ces femmes dont le travail quotidien depuis plus de 13 000 jours a laissé une empreinte profonde et durable. Un récit d’affirmation pour des peuples que l’histoire a trahi et que le présent ne parvient pas encore à entendre suffisamment. Un récit de vérité pour ceux et celles qui affichent haut leurs couleurs comme les arbres leurs feuilles. Un récit de fierté pour ces jeunes qui sauront que leurs parents et grands-parents ont contourné bien des obstacles et qu’ils ont marché sans s’arrêter pour leur offrir un monde meilleur. Un récit de solidarité pour ces artisans du changement dont le regard s’étend au-delà des frontières, des cultures, des identités.

Kinawit est la mémoire de ces bâtisseurs d’humanité que l’on reconnaît à leurs mains grandes ouvertes et aux traces qu’ils laissent sur leur passage afin que d’autres puissent à leur tour emprunter le même chemin. Un chemin qui serpente à travers les  arbres de la forêt boréale comme à travers les rues de la ville, à travers les préjugés et les complicités, à travers l’isolement et le rapprochement. Un chemin qu’il faut parcourir sans cesse car il en est ainsi lorsque l’on choisit de se tenir debout. Ils sont nombreux, elles sont nombreuses à avoir suivi le chemin ouvert par Gabriel Commanda, le chemin de l’égalité.

Kinawit est un héritage à protéger et à transmettre. Il est fait de paroles et d’actions mille fois répétées, jour après jour, mois après mois, année après année. Il est l’expression des liens tissés entre des gens de cultures et d’origines différentes qui partagent un même idéal de justice sociale, de dignité et de respect. Il est à l’image d’une volonté de faire la différence dans un monde qui va trop vite, qui bouscule et qui exclut. Il est une réponse au défi du vivre ensemble dans le Québec d’aujourd’hui.  

Ce livre a un cœur. L’entendez-vous battre?

signature: Carole Lévesque

2 commentaires:

Gen a dit…

Et nous, on connaît l'artisan qui a su faire battre ce coeur. :)

Lucille a dit…

Et il était tout en beauté avec sa belle chemise orange lors de son lancement ;o)