Préface (maj)


Creux, passage à vide, name it.

Ça ne vient pas.

Mais une grande joie ce matin dans mon ti-cœur.

Ceux et celles qui ont une bonne mémoire se souviendront que sur mon ancien blogue, j’avais un petit titre « À paraître».

J’y mentionnais un récit relatif aux 35 ans d’existence d’un organisme communautaire situé à Val-d’Or.

Au bas mot, j’ai travaillé sur ce projet sur une période de deux ans. Je ne veux pas entrer dans les détails, parce qu’il s’agit d’un bouquin qui appartient à l’organisme et que c’est lui qui le lancera. Je n’ai pas encore de date, mais je sais que le montage est commencé. Il y aura même une édition anglaise.

Un projet qui a nécessité beaucoup de travail et qui a fait appel à deux de mes vies. Journaliste et auteur. J’ai eu de la difficulté à trouver le bon angle pour écrire cette biographie autorisée, si je puis dire. Et une fois trouvé, j’ai dû vivre avec tout au long.

Ce matin, on m’a envoyé le texte de préface. Disons que par rapport au sujet, cette personne le connaît bien.

Son incipit : «Ce livre a un cœur».

Je ne vais pas plus loin. À suirrr…

Je n’ai pas de nouveau projet sur la table. Mais quand on dit que le travail rapporte, c’est juste vrai. Suis très content.

(maj)
o.k.  Page 2 du document ici

10 commentaires:

Pierre H.Charron a dit…

Avec un incipit comme celui-là, cela doit être une oeuvre assez émouvante. Je suis content pour toi. Un bonheur à point dans ce moment de grisaille que je percois chez toi.
On attend les détails :)

Gen a dit…

Ça doit être spécial de lire une préface à son travail écrite par quelqu'un d'autre. :)

En tout cas, elle a l'air élogieuse!

Karuna a dit…

Une bonne, bonne nouvelle, qui n'est pas de refus. Je suis contente pour toi.

François Bélisle a dit…

J'aimerais tellememt partager tout de suite!
D'abord gêné... "flabergasté" aussi...
(dans le milieu autochtone)

ClaudeL a dit…

Depuis que je sais que je vais sans doute aller au Salon de l'Abitibi un jour ou l'autre, que mon maintenant-éditeur est Abitibien, tout ce qui vient de ton coin de pays prend une couleur nouvelle alors je vais suivre de près tout ce qui te concerne.

Lucille a dit…

Je fouille dans ma mémoire, et je trouve pas de quel projet tu peux bien parler. Donc, étant de la place, je devrais être au première loge quand le dit projet sera dévoilé !

J'ai hâte de savoir, en wistiti. Dis François, c'est quoi ? c'est quoi ?, c'est quoi, hein François, dis-le, dis-le, dis-le pleaaassseeee !

Désolé, je suis encore sur l'adrénaline, ha ha ha.

François Bélisle a dit…

@Claude: éditeur abitibien? ce n'est pas V-O ?

ClaudeL a dit…

@François: en effet qui d'autre!
J'en parlais dans mon blogue hier, tu as vu je crois.

Émilie a dit…

C'est une bonne nouvelle, bien méritée.

Bravo et xxx

François Bélisle a dit…

Mais Vents d'Ouest, c'est l'Outaouais, pas l'Abitibi...

Merci Émilie!