Blogue : retour au chalet

Je reviens ici après presque deux mois d’inactivité. Comme retourner au chalet au printemps.
Il faut le faire revivre et je ne sais trop par où commencer…
J’ai souri lorsque j’ai lu Gen en commentaire parler de «l’Affaire Castor». Déjà un an! Un an que je me mêle de mes affaires maintenant. Je suis passé proche de commenter, mais je suis guéri!
Un an et regardez le progrès de la petite gang : comptez les publications! Une belle gang de persévérants. Mon seul énorme regret : avoir manqué les lancements.
J’ai continué à vous lire, mais de mon côté, je n’avais rien à dire. Trop occupé avec mon Festival. Au mois de mai, j’ai beaucoup réfléchi et j’ai rapidement réalisé que je n’avais rien écrit de nouveau depuis un an. Alors voilà, j’ai quitté la présidence de l’événement.
C’est la première fois depuis longtemps que je n’ai rien devant moi. Rien. Bien qu’il y ait eu deux publications au printemps, tout le travail datait depuis plusieurs mois déjà.
Je me sens libre. Je n’attends plus de réponse d’éditeur non plus. Avec un court roman, quatre soumissions, un refus par courriel et trois silences. Quand tu dis que tu ne reçois même plus de «Non» de façon officielle, tu t’abonnes à la déprime parce que tu te dis que ton projet mérite juste… l’oubli. Ce n’est même pas profitable pour celui qui collectionne les lettres!
Faut repartir à zéro. Avant de me lancer dans la grande aventure pour adulte, j’ai décidé de pratiquer une narration classique. Sortir du moule que je me suis imposé (et dans lequel, j’avoue, je suis confortable). Essayer autre chose.
Et tiens, commencer à l’envers.  Pourquoi pas une nouvelle photo de quatrième? (et un rafraîchissement de blogue) Me reste juste à écrire le roman… (Je vous le confirme, Patrick Lemay est un sapré photographe! J'y reviendrai.)
Bon, j’espère qu’il y a moins de poussière dans le chalet maintenant. Et je compte bien y vivre à l’année.

10 commentaires:

richard tremblay a dit…

Welcome back Castor ! Très heureux de te revoir. On te manquait.

Gen a dit…

Hé! :) Bon retour!

Et n'est-ce pas qu'il est génial Patrick!!! :)

Mon but est d'en faire le photographe officiel de notre petite gang! ;)

ClaudeL a dit…

Le chalet au mois d'août, c'est bien aussi.
Même si je ne me sens pas "dans la petite gang" parce que je n'écris pas de fantasy, je me sens dans la "petite gang" qui lit les blogues de ceux et celles qui en écrivent, donc bon retour à la vie de chalet!

Gen a dit…

@ClaudeL : Ben techniquement mon roman n'est pas du fantastique. Et les Moufettes n'en sont pas non plus! :)

C'est donc la gang des blogues et ça tu en fais partie.

Allez, on sort les hotdogs et on allume le BBQ! :)

Pierre H.Charron a dit…

J'apporte les guimauves, les cacahuètes pis le p'tit bois sec pis j'allume le feu de camp.

Bon retour au Chalet le Castor ! :)

Chantal a dit…

Bon ok, je vais penser à apporter les saucisses à hot-dog que Pierre a oublié ;-)

Chantal a dit…

oops, trop vite sur la gachette...
Bon retour François!

Lucille a dit…

Bien contente que le "repos" soit terminé! Commençais à désespérer et à croire que tu avais tout lâché (après le Festival).

Alors, Go, Go, Go! On se remet au clavier et on écrit... des recettes, des romans policiers, des listes d'épicerie, des polar, des devinettes! N'importe quoi, mais on écrit ;)

CJ a dit…

Contente de te revoir aussi! On a parfois besoin de ces moments de silence. On a parfois aussi rien à dire. Comme ClaudeL, je ne me sens pas non plus "dans la petite gang", étant plutôt voyeuse de blogues que celle qui commente à tout.
Et que le party commence! Il faut bien profiter du chalet!

Pat a dit…

Salut Castor.