Je suis déçu...

Ces jours-ci, je suis déçu. D'un paquet d'affaires.
Heureux, aussi, parce que certains choix se galvanisent.
C'est la mi-40 probablement. La semaine prochaine, papa sera porté en terre, tout près de frérot, et d'autres.
Je bénévole et je m'use.
Les idées germent avec le goût de ralentir. Du genre à mettre une pancarte à vendre devant le Deli, comme un vieux chalet.
Du genre que ça prendrait du soleil, pour un peu de chaleur. Pour que l'encre reprenne sa place, fluide, prête à habiller des mots.
Spleen...

1 commentaire:

Lucille a dit…

On se voit ce soir... J'apporte le vin ;o)