Un petit bout de 4e

Rappelez-vous quand votre imagination s’amusait à peindre des images dans votre tête, à la suite d’une petite histoire. Le sommeil en profitait pour s’éloigner afin d’inviter les cauchemars à prendre la relève…


Et un courriel aujourd'hui: ébauche de la couverture du récit et une date de lancement.


Ça déboule pour le printemps. Chouette.


Dire que je voulais écrire sous un tout autre sujet. La non écriture. Février où le doute s'installe. Vous avez presque eut droit à une confidence. Mais quand les nouvelles sont joyeuses, j'en profite et je partage.

4 commentaires:

Gen a dit…

Deux en même temps si je comprends bien? :) Chouette! On va se croiser dans les salons cette année! :)

Lucille a dit…

Et mon imagination a très hâte de tout savoir de cette histoire...

Doux printemps,
Quand reviendras-tu,
Faire pousser les feuilles,
Faire pousser les feuilles......

François Bélisle a dit…

Le pire, Lucille, c'est que je l'ai chantée ce matin!

Sylvie a dit…

Comme tu dis, chouette !!
Mais... ce n'est pas une raison pour nous priver d'une confidence.